Sonnet XCVIII.

D'où vient que nous voyons à Rome si souvent
Ces garces forcener, et la plupart d'icelles
N'être vieilles, Ronsard, mais d'âge de pucelles,
Et se trouver toujours en un même couvent ?

Qui parle par leur voix ? quel démon leur défend
De répondre à ceux-là qui ne sont connus d'elles ?
Et d'où vient que soudain on ne les voit plus telles,
Ayant une chandelle éteinte de leur vent ?

D'où vient que les saints lieux telles fureurs augmentent ?
D'où vient que tant d'esprits une seule tourmentent ?
Et que sortant les uns, le reste ne sort pas ?

Dis, je te prie, Ronsard, toi qui sais leurs natures,
Ceux qui fâchent ainsi ces pauvres créatures,
Sont-ils des plus hautains, des moyens, ou plus bas ?


Joachim du Bellay

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi