Doucette voix qui confortes mon âme,
Oeil gracieux qui réjouis le mien,
Front de relief où gît mon entretien,
Sucré baiser que du cœur je réclame,

Esprit humain, le trésor de ma dame,
De tous ces dons le plus souverain bien,
Sur qui l'effort de fortune, qui trame
Tous nos malheurs, jamais ne pourra rien,

Mignarde voix, flatte-moi à toute heure,
Oeil, mon mignon, de peur que je ne meure,
De tes rayons toujours regarde-moi,

Front tant bien fait, permets que je te vois,
Cœur et esprit, donnez-moi tant de joie
Qu'heureux je vive hors de peine et d'émoi !


François Scalion de Virbluneau

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.