Ah ! ces vers, fruits d'un doux prestige,
Dont la flamme a su m'embraser,
Ces vers, tendre essaim qui voltige,
Belle ! sur ton sein que ne puis-je
Les écrire avec un baiser !


Gabriel Monavon

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.