Linière apporte de Senlis
Tous les mois trois couplets impies.
À quiconque en veut dans Paris
Il en présente des copies :
Mais ses couplets, tout pleins d’ennui,
Seront brûlés, même avant lui.


Nicolas Boileau

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.