J’ai depuis peu vu ta femme nouvelle,
Qui m’a paru si modeste en son air,
Si bien en point, si discrète, si belle,
L’esprit si doux, le ton de voix si clair,
Bref, si parfaite et d’esprit et de chair,
Que, si le ciel m’en donnoit trois de même,
J’en rendrois deux au grand diable d’enfer
Pour l’engager à prendre la troisième.


Jean-Baptiste Rousseau

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann