Certain ivrogne, après maint long repas,
Tomba malade. Un docteur galénique
Fut appelé. Je trouve ici deux cas,
Fièvre adurante, et soif plus que cynique.
Or, Hippocras tient pour méthode unique,
Qu’il faut guérir la soif premièrement.
Lors le fiévreux lui dit : Maître Clément,
Ce premier point n’est le plus nécessaire :
Guérissez-moi ma fièvre seulement ;
Et, pour ma soif, ce sera mon affaire.


Jean-Baptiste Rousseau

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.