J’ai traité de Topinambous
Tous ces beaux censeurs, je l’avoue,
Qui, de l’antiquité si follement jaloux,
Aiment tout ce qu’on haït, blâment tout ce qu’on loue ;
Et l’Académie, entre nous,
Souffrant chez soi de si grands fous,
Me semble un peu Topinamboue.


Nicolas Boileau

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann