Ainsi donc cent beautés nouvelles
vont fixer vos bouillants esprits ;
vous renoncez aux étincelles,
aux feux follets de mes écrits,
pour des lumières immortelles ;
et le sublime Maupertuis
vient éclipser mes bagatelles.
Je n’en suis fâché, ni surpris ;
un esprit vrai doit être épris
pour des vérités éternelles.
Mais ces vérités, que sont-elles ?
Quel est leur usage et leur prix ?
Du vrai savant que je chéris
la raison ferme et lumineuse
vous montrera les cieux décrits,
et d’une main audacieuse
vous dévoilera les replis
de la nature ténébreuse :
mais, sans le secret d’être heureuse,
que vous aura-t-il donc appris ?


Voltaire

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.