Vos jeunes mains cueillent des fleurs
dont je n’ai plus que les épines ;
vous dormez dessous les courtines
et des grâces et des neuf sœurs :
je leur fais encor quelques mines,
mais vous possédez leurs faveurs.
Tout s’éteint, tout s’use, tout passe :
je m’affaiblis, et vous croissez ;
mais je descendrai du Parnasse
content, si vous m’y remplacez.
Je jouis peu, mais j’aime encore ;
je verrai du moins vos amours :
le crépuscule de mes jours
s’embellira de votre aurore.
Je dirai : je fus comme vous ;
c’est beaucoup me vanter peut-être ;
mais je ne serai point jaloux :
le plaisir permet-il de l’être ?


Voltaire

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann