Esprit divin, que la troupe honnorée,
Du double mont admire, en t’écoutant,
Cigne nouveau, qui voles en chantant
Du chault rivage au froid hiperborée :

Si de ton bruit ma Lire enamourée
Ta gloire encor’ ne va point racontant,
J’aime, j’admire, et adore pourtant
Le hault voler de ta plume dorée.

L’Arne superbe adore sur sa rive
Du sainct Laurier la branche tousjours vive,
Et ta Delie enfle ta Saone lente.

Mon Loire aussi, demydieu par mes vers,
Bruslé d’amour etent les braz ouvers
Au tige heureux, qu’à ses rives je plante.

Joachim du Bellay

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.