Et je m'étais fait une vie
Si digne d'amour ou d'envie,
Une vie à décourager
Tout cœur qui lutte ou dissimule,
Tout adversaire ou tout émule,
Cerveau pensif ou cœur léger.

Maintenant ma vie est en cendres.
Ses trois merveilles les plus tendres
Ont flambé comme plume au feu
Et ma dernière destinée
Était morte avant d'être née,
Hélas ! faute d'avoir un dieu !


Pierre Louÿs

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.