De leurs pieds fleuris les femmes de la Crète
Pressent le duvet de l’herbe du printemps :
Je les vois livrer à la brise inquiète
Leurs cheveux flottants.

Leur robe a les plis ondoyants des marées…
Je les entends rire avec de clairs appels,
En rythmant les chants et les danses sacrées
Autour des autels.


Renée Vivien

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.