Fantaisie est un poème (quatre quatrains en décasyllabes) célèbre de Gérard de Nerval issu du recueil Odelettes. Le titre fait référence à la fois à la puissance de l'imaginaire mais aussi à une forme musicale libre. La musique nourrit l'imaginaire du poète et le reconnecte à un passé lointain.

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très-vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

Or, chaque fois que je viens à l'entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C'est sous Louis treize; et je crois voir s'étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit,

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence peut-être,
J'ai déjà vue... et dont je me souviens !

 

Gérard de Nerval

Ce poème fait partie de notre sélection des plus beaux poèmes du 19e siècle et de celle des 50 plus beaux poèmes de l’histoire.

Découvrez les autres plus beaux poèmes de Gérard de Nerval.

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.