Ariettes Oubliées (ou Il pleure dans mon coeur) est un poème célèbre de Paul Verlaine issu du recueil Romance sans paroles (1874). Ces quatre quatrains en hexasyllabes aux rimes croisées expriment l'ennui et le sentiment mélancolique et dépressif de Verlaine s'alliants la monotonie de la pluie.

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce cœur qui s'écœure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !

Paul Verlaine

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.