Je voudrais bien, pour m'ôter de misère,
Baiser ton œil - bel Astre flamboyant.
Je voudrais bien de ton poil ondoyant
Nouer un nœud qui ne se pût défaire,

Je voudrais bien ta bonne grâce attraire,
Pour me jouer un jour à bon esciant,
Je voudrais bien manier ce friant :
Aux appétits de mon désir contraire.

Je voudrais bien faire encore bien plus,
Défendre nu le beau flux et reflux
De ta mer douce où l'Amour est Pilote.

Je voudrais bien y être bien ancré,
Et puis après ayant le vent à gré,
Je voudrais bien périr en cette flotte.


Marc de Papillon de Lasphrise

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.