Dites, que voulez-vous que jeune ménagère
Puisse faire d’un vieux dans le nœud conjugal.
Maudit soit donc l’argent qui te poussa ma mère
À vendre te Jenny ... pour du métal !

Du matin jusqu’au soir il se plaint, et sans cesse,
Il tousse, il tousse, il tousse, et de plus est boiteux,
Il n’en peut plus, son sang est figé de vieillesse,
Oh ! que la nuit est triste … avec un vieux !

Morose il se démène, il se ronge, il marmotte,
Je ne saurais lui plaire, il est méticuleux,
Brutal, grondeur, chagrin, jaloux de sa culotte,
Maudit jour où je vis ce vilain vieux !

Au moins elle me plaint ma tante Catherine,
Elle est de bon conseil, je veux le harceler,
Le vexer, dans son cœur enfoncer mainte épine….
Son cuivre après pourra me consoler !


Robert Burns

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.