De nos jours, il est devenu normal de considérer Victor Hugo comme un demi-dieu littéraire. Il a sa statue à la Sorbonne, ses cendres au Panthéon, ses poèmes et ses romans sont régulièrement étudiés par les élèves. Cependant, sa légende, comme toutes les autres a son commencement.

Avant de devenir un politicien respecté, un ennemi de l’empire et un écrivain adulé, Victor Hugo a été un enfant inconnu, qui rêvait de devenir Chateaubriand. C’est d’ici que nous partirons pour retracer les grandes lignes de la route du plus grand écrivain français vers la gloire.

Suivez mes aventures poétiques sur Instagram, YouTube et Tiktok, ou recevez mes poèmes en avant-première par courrier en vous abonnant à Poésie Postale.

Les débuts d'une longue carrière

Victor Hugo a commencé à écrire ses premiers vers très jeune, alors qu'il est encore au collège. On sait également qu'il écrit son premier roman, Bug-Jargal, à seulement 16 ans, à la suite d'un pari. Mais à ce moment-là, c'est encore un illustre inconnu.

L'année suivante, en 1819, il se fait remarquer en remportant le 1er prix d'un concours de poésie organisé par l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse. Cela présage de son talent, mais pour le moment, il n'a encore écrit que des poèmes isolés.

Le nom de Victor Hugo a commencé à être connu en 1822, à la publication de son premier recueil : Odes. Remarqué à ce moment par le roi Louis XVIII, il se voit accorder une petite pension qui lui permet de vivre de sa plume : il devient officiellement écrivain.

Après ce premier succès, l'écrivain restera proche du roi et sera même nommé pair de France en 1845. Il soutient à cette époque la monarchie de Juillet dont il devient un représentant siégeant à la chambre des pairs.

Une succession d’œuvres marquantes

Victor Hugo était ambitieux, et il n'allait pas s'arrêter à ce premier petit succès. Pendant les années 1820, il publie 2 pièces de théâtre, 2 romans et 2 recueils de poèmes. Une de ces œuvres est particulièrement remarquée : Le dernier jour d'un condamné, en 1829.

Avec ce roman, Victor Hugo affirme son engagement social, et sa lutte indéfectible contre la peine de mort. Il entre dès lors dans la catégorie des écrivains engagés, ce qui laisse entrevoir le grand homme politique qu'il est appelé à devenir, une vingtaine d'années plus tard.

Il remporte, aussi en 1829, un grand succès avec son recueil de poèmes Les orientales. L'inspiration d'orient, alors très à la mode, et la finesse de la versification, entérinent le précédent succès de ses odes.

La décennie théâtrale

Les années 30, c'est pour Victor Hugo les années du théâtre. C'est aussi pour lui le moment de devenir une figure littéraire de premier plan. Il rencontre un immense succès populaire à cette époque et devient l'un des écrivains les plus importants de France dans tous les genres littéraires.

En 1831, Victor Hugo publie son roman Notre-Dame de Paris. À l'époque, ce roman devient vite son plus grand succès, qui ne sera détrôné que par Les Misérables, plus de 30 ans après.

Mais ce n'est pas, malgré le succès de ce roman, Notre-Dame de Paris qui braque les projecteurs sur Hugo. En effet, l'année précédente a eu lieu la première représentation du drame romantique Hernani. Cette pièce a donné lieu à l'une des plus grandes querelles de l'histoire littéraire : la bataille d'Hernani.

Partisans d'un théâtre nouveau incarné par la pièce d'Hugo et défenseurs des règles du théâtre classique s'affrontent, au théâtre, et dans des pamphlets, articles et critiques. Cette querelle secoue le monde théâtral de l'époque et donne une très grande visibilité à Hugo, qui devient du même coup le chef de file du romantisme.

Ensuite, pendant 10 ans, il publie coup sur coup des pièces de théâtre, 7 au total. Le succès est régulièrement au rendez-vous, tout va pour le mieux pour Victor Hugo.

La naissance d'une icône

Malgré tous ces succès, ce qui fait vraiment la légende de Victor Hugo, c'est le mélange de son talent littéraire avec sa biographie dramatique.

Chacun sait que sa fille, Léopoldine, s'est noyée 1843. Après ce terrible accident, commence une période terrible pour l'homme de lettres. Il ne publie plus rien pendant des années et cherche à faire ce deuil impossible.

Or, ce qui va parachever la gloire de l'écrivain, ce n'est paradoxalement pas tant l'écriture que la politique et les idéaux. Lors du coup d'État de Napoléon III en 1851, Hugo ne supporte pas de voir cet homme qu'il méprise piétiner la constitution. C'est le début de 19 années d'exil.

Le peuple développe une très grande sympathie pour cet écrivain de génie, père endeuillé et homme politique exilé de son pays, si bien qu'à son retour à Paris, en 1870, il est fêté comme un homme providentiel.

Entre temps, pendant son exil, Victor Hugo s'est remis à l'écriture. Il écrit, à Guernesey, deux de ses plus grands ouvrages : Les Contemplations en 1856, magnifique recueil poétique où il évoque sa vie, et son terrible deuil, et Les Misérables en 1862, fresque romanesque légendaire des basses classes sociales.

Un départ en grandes pompes

Quand la nouvelle de la mort de Victor Hugo se répand en 1885, c'est un deuil national qui se déclenche. Le peuple est meurtri de voir cette figure tant aimée partir. D'autant que Victor Hugo fait partie du paysage politique et littéraire depuis maintenant des années.

Des funérailles nationales sont votées à 415 voix sur 418, et 2 millions de personnes sont présentes pour accompagner le cortège. Les restes de Victor Hugo résident maintenant au Panthéon, parmi les grands hommes.

Pour conclure

Victor Hugo a tant fait, tant écrit, tant discouru, tant pleuré aussi, qu'il est difficile de dire exactement où commence et où finit sa gloire. On a tenté ici de donner au lecteur une idée des grandes étapes de sa carrière, des principaux jalons de son succès.

On terminera en ajoutant que sa légende est autant littéraire que politique et humaine. Victor Hugo, ce n'est pas qu'un grand écrivain, c'est un ami du peuple, presque un membre de la famille de nombreux lecteurs qui partagent sa peine et s'inspirent, encore aujourd'hui, de sa vie exemplaire.

Pour en apprendre plus sur la vie Victor Hugo, je vous invite à lire sa biographie sur Poetica Mundi.

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.