Je me disais : La vie est triste et monotone !
Et quoi ! toujours, toujours,
Souffrir, pleurer ! ainsi que des feuilles d’automne,
Voir tomber se beaux jours !…

A mes yeux apparut une vierge créole,
Céleste vision,
Et voilà que déjà mon âme se console
Et que l’Illusion,

L’Illusion dorée, aux heures d’insomnie,
S’incline à mon chevet,
Et me dit, d’un accent de suave harmonie :
Ce que ton cœur rêvait,

Le cœur selon ton cœur, l’idéal de ton rêve,
La nouvelle Atala,
Celle que par la main, Dieu t’amène… ton Ève…
C’est elle… la voilà !


Dominique Rouquette

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.