« Laisse-moi à mon illusion, »
Dit l’esprit au monde,
« C’est elle qui, sur mon fragile esquif,
C’est elle qui me soutient. »

Laisse mon âme courir,
Poursuivre un but éloigné,
Croire beaucoup, beaucoup raisonner
Sur des données obscures.

Rien de cela n’est vrai, sans doute ;
Mais il n’y a pas de temps perdu,
Votre système du monde est trop humain,
Je le sens par une intuition toute divine.


Franz Schubert

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.