D'autant que l'arrogance est pire que l'humblesse,
Que les pompes et fards sont toujours déplaisants,
Que les riches habits, d'artifice pesants,
Ne sont jamais si beaux que la pure simplesse ;

D'autant que l'innocente et peu caute jeunesse
D'une Vierge vaut mieux en la fleur de ses ans,
Qu'une Dame épousée abondante en enfants,
D'autant j'aime ma vierge, humble et jeune maîtresse.

J'aime un bouton vermeil entr'éclos au matin,
Non la rose du soir, qui au Soleil se lâche ;
J'aime un corps de jeunesse en son printemps fleuri ;

J'aime une jeune bouche, un baiser enfantin
Encore non souillé d'une rude moustache,
Et qui n'a point senti le poil blanc d'un mari.


Pierre de Ronsard

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi