A Eulalie

Tu quittes ta douce patrie ;
Mais c'est pour suivre un tendre époux :
Qu'importe où s'écoule la vie,
Lorsque l'amour est avec nous ?

Des jeux de ta paisible enfance
Rappelle souvent les plaisirs ;
Le souvenir de l'innocence
Est le plus doux des souvenirs.

Donne à l'amour sa récompense :
Donne à l'hymen les plus beaux jours.
L'amitié perdra ta présence,
Mais ses vœux te suivront toujours.

Crois-moi, son charme est en nous-même,
Et l'absence n'est qu'une erreur ;
On ne quitte pas ceux qu'on aime,
Ou les emporte dans son cœur.


Victoire Babois

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.