“OH ! rappelez, mon frère, et qu’il vienne à ma voix,
Comme il venait naguère :
Je ne puis jouer seul, sans l’ami de mon choix,
Où donc est-il allé, mon frère ?

L’été nous rend enfin ses abeilles, ses fleurs ;
Le papillon volage
Aux rayons du soleil étale ses couleurs,
Mais de le chasser n’ai courage.

Dans le jardin nos fleurs s’inclinent de sommeil,
Lentement vers la terre ;
Notre vigne affaissée est brûlée au soleil,
Oh ! rappelez-le donc, mon frère ! ”

— “ Il ne peut plus t’entendre, hélas ! mon cher enfant,
Celui qui fut ton frère,
Tu ne le verras plus ce visage charmant,
Tu ne le verras plus sur terre.

“ Existence de rose, il n’a vécu qu’un jour,
Un jour… hors de ses langes :
Et pour jouer, enfant n’attend pas son retour,
Car ton frère est avec les anges. ”

— “ Comment ! il a quitté ses fleurs, son bel oiseau,
Et son gentil parterre ?
Et quand je lui dirai viens jouer au cerceau,
Il ne reviendra pas, mon frère ?

“ Et nous n’irons donc plus, heureux autant qu’un Roi,
Jouer dans le bocage ;
Oh ! tandis que mon frère était là… près de moi,
Que ne l’ai-je aimé davantage ? ”


Felicia Hemans

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann