Vallon, rempli de mes accords,
Ruisseau, dont mes pleurs troublaient l’onde,
Prés, colline, forêt profonde ;
Oiseaux, qui chantiez sur ces bords !

Zéphyr, qu’embaumait son haleine,
Sentiers, où sa main tant de fois
M’entraînait à l’ombre des bois,
Où l’habitude me ramène !

Le temps n’est plus ! mon œil glacé,
Qui vous cherche à travers ses larmes,
À vos bords, jadis pleins de charmes,
Redemande en vain le passé !

La terre est pourtant aussi belle,
Le ciel aussi pur que jamais !
Ah ! je le vois, ce que j’aimais,
Ce n’était pas vous, c’était elle !


Vallon, rempli de mes accords,
Ruisseau, dont mes pleurs troublaient l’onde,
Prés, colline, forêt profonde ;
Oiseaux, qui chantiez sur ces bords !

Zéphyr, qu’embaumait son haleine,
Sentiers, où sa main tant de fois
M’entraînait à l’ombre des bois,
Où l’habitude me ramène !

Le temps n’est plus ! mon œil glacé,
Qui vous cherche à travers ses larmes,
À vos bords, jadis pleins de charmes,
Redemande en vain le passé !

La terre est pourtant aussi belle,
Le ciel aussi pur que jamais !
Ah ! je le vois, ce que j’aimais,
Ce n’était pas vous, c’était elle !


Alphonse de Lamartine

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann