Séjour triste, asile champêtre,
Qu'un charme embellit à mes yeux,
Je vous fuis, pour jamais peut-être !
Recevez mes derniers adieux.

En vous quittant, mon cœur soupire.
Ah ! plus de chansons, plus d'amours.
Eléonore !... Oui, pour toujours
Près de toi je suspends ma lyre.


Évariste de Parny

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.