Vous devez les appas qui vous rendent si belle
Aux puissantes faveurs de Nature et des Dieux ;
Vous devez au Soleil la splendeur de vos yeux,
Et votre teint de rose à la rose nouvelle.

Vous devez à Junon votre grâce immortelle,
Vos belles mains d'albâtre à l'Aurore des cieux ;
Vous devez à Thétis vos pieds impérieux,
Et votre renommée à ma Muse éternelle.

Si vous rendez un jour ce que vous empruntez,
Aux rayons du Soleil l'éclat de vos beautés,
Votre teint à ces fleurs que le printemps anime,

Votre grâce à Junon, à l'Aurore vos mains,
Vos beaux pieds à Thétis, votre gloire à ma rime,
Il ne vous restera que vos petits dédains.


Guillaume Colletet

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.