Que vous vouliez faire un discours lors d'un mariage, offrir une belle carte aux mariés pour célébrer l'occasion, ou peut-être même faire votre demande, vous trouverez sur cette page une belle sélection de poèmes et de citations qui je l'espère vous inspirera.

Le mariage est un moment unique pour un couple. Quoi de mieux qu'un beau poème pour mettre des mots sur cette joie ?

Voici donc quelques très beaux poèmes et citations pour un mariage. J'espère que l'un d'entre eux reflétera ce que vous voulez dire.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Les plus beaux poèmes pour un mariage

Le serment - Marceline Desbordes-Valmore

Idole de ma vie,
Mon tourment, mon plaisir,
Dis-moi si ton envie
S’accorde à mon désir ?
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Donne-moi l’espérance ;
Je te l’offre en retour.
Apprends-moi la constance ;
Je t’apprendrai l’amour.
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Sois d’un cœur qui t’adore
L’unique souvenir ;
Je te promets encore
Ce que j’ai d’avenir.
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Vers ton âme attirée
Par le plus doux transport,
Sur ta bouche adorée
Laisse-moi dire encor :
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

À une jeune épousée - Gabriel Monavon

Le livre de la vie est le livre suprême
Dont chaque feuillet fuit sous le doigt curieux ;
Vous êtes arrivée à la page où l’on aime :
On la lit lentement, car on la lit à deux…

Ah ! désormais, goûtez le charme dont s’enivre,
A ce riant passage, une âme de vingt ans,
Et puisse-t-il, fidèle aux vœux qui vont vous suivre,
Éterniser pour vous les douceurs du printemps !…

Vous êtes la beauté, la grâce, la jeunesse,
Ainsi de vos beaux ans s’épanouit la fleur…
Mais, plus douces encor, les fleurs de la tendresse,
Moisson toujours nouvelle, empliront votre cœur.

Soyez heureuse auprès de l’époux qu’on envie !
Que, sur vos deux cadrans où chaque heure a son tour,
L’aiguille au pas furtif qui mesure la vie,
S’arrête en même temps à l’heure de l’amour !

Nos deux corps sont en toi - Marguerite de Valois

(extrait)

Je vis par et pour toi
Ainsi que pour moi-même.
Tu vis par et pour moi
Ainsi que pour toi-même.

Une allée du Luxembourg - Gérard de Nerval

(extrait)

C'est peut-être la seule au monde
Dont le cœur au mien répondrait,
Qui venant dans ma nuit profonde
D'un seul regard l'éclaircirait !

Ni vous sans moi - Marie de France

Ni vous sans moi (ou Lai du chèvrefeuille) est un poème célèbre de Marie de France écrit entre 1160 et 1180. Le Lai du chèvrefeuille rappelle le mythe de Tristan et Iseut et suggère l’amour des amants. En effet, Tristan lui écrit sur une branche de noisetier (coudrier) enroulée dans du chèvrefeuille.

D'eux deux il était ainsi
Comme du chèvrefeuille était
Qui au coudrier se prenait.
Quand il s'est enlacé et pris
Et tout autour le fût s'est mis,
Ensemble peuvent bien durer.
Mais qui les veut ensuite désunir
Le coudrier meurt bien vite
Et le chèvrefeuille avec lui.
« Belle amie ainsi est de nous
Ni vous sans moi, ni moi sans vous. »

Se voir le plus possible - Alfred de Musset

(extrait)

Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son cœur à tout moment.

Je suis aimé de la plus belle - Clément Marot

Je suis aimé de la plus belle
Qui soit vivant dessous les cieux :
Encontre tous faux envieux
Je la soutiendrai être telle.

Si Cupidon doux et rebelle
Avait débandé ses deux yeux,
Pour voir son maintien gracieux,
Je crois qu'amoureux serait d'elle.

Vénus, la Déesse immortelle,
Tu as fait mon cœur bien heureux,
De l'avoir fait être amoureux
D'une si noble Damoiselle.

Donc, ce sera par un clair jour d'été - Paul Verlaine

Donc, ce sera par un clair jour d'été ;
Le grand soleil, complice de ma joie,
Fera, parmi le satin et la soie,
Plus belle encor votre chère beauté ;

Le ciel tout bleu, comme une haute tente,
Frissonnera somptueux à longs plis
Sur nos deux fronts heureux qu'auront pâlis
L'émotion du bonheur et l'attente ;

Et quand le soir viendra, l'air sera doux
Qui se jouera, caressant, dans vos voiles,
Et les regards paisibles des étoiles
Bienveillamment souriront aux époux.

Hymne - Charles Baudelaire

(extrait)

À la très chère, à la très belle
Qui remplit mon cœur de clarté,
À l'ange, à l'idole immortelle,
Salut en l'immortalité !

Avec mes sens, avec mon cœur - Émile Verhaeren

Avec mes sens, avec mon cœur et mon cerveau,
Avec mon être entier tendu comme un flambeau
Vers ta bonté et vers ta charité
Sans cesse inassouvies,
Je t'aime et te louange et je te remercie
D'être venue, un jour, si simplement,
Par les chemins du dévouement,
Prendre, en tes mains bienfaisantes, ma vie.

Depuis ce jour,
Je sais, oh ! quel amour
Candide et clair ainsi que la rosée
Tombe de toi sur mon âme tranquillisée.

Je me sens tien, par tous les liens brûlants
Qui rattachent à leur brasier les flammes ;
Toute ma chair, toute mon âme
Monte vers toi, d'un inlassable élan ;
Je ne cesse de longuement me souvenir
De ta ferveur profonde et de ton charme,
Si bien que, tout à coup, je sens mes yeux s'emplir,
Délicieusement, d'inoubliables larmes.

Et je m'en viens vers toi, heureux et recueilli,
Avec le désir fier d'être à jamais celui
Qui t'est et te sera la plus sûre des joies.
Toute notre tendresse autour de nous flamboie ;
Tout écho de mon être à ton appel répond ;
L'heure est unique et d'extase solennisée
Et mes doigts sont tremblants, rien qu'à frôler ton front,
Comme s'ils y touchaient l'aile de tes pensées.

Lettres à Lou - Guillaume Apollinaire

Amour Chéri, tu es pour moi le plus beau de la vie et le plus noble de la terre.
Je t’aime pour tout ce que tu es pour moi, pour tout ce que tu sais m’écrire, pour la façon dont tu peux agir et comme j’aime infiniment ta beauté, ton corps, tes gestes, ta voix, et tout ce qui paraît de toi.

Je t'aime tant - Fabre d'Églantine

(extrait)

Je t'aime tant, je t'aime tant :
Je ne puis assez te le dire,
Et je le répète pourtant
À chaque fois que je respire.
Absent, présent, de près, de loin,
Je t'aime est le mot que je trouve :
Seul, avec toi, devant témoin,
Ou je le pense ou je le prouve.

À M. et Mme R. D…, à l'occasion de leur mariage - Louis-Honoré Fréchette

Voici la saison des pervenches :
Par les ravins et les closeaux,
L'ombre palpite sous les branches,
Les rayons dorment sur les eaux.

Les pommiers sont en robes blanches ;
Pan soupire dans les roseaux ;
C'est l'Été qui prend ses revanches :
Mariez-vous, petits oiseaux !

La vie est belle à son aurore ;
Mais la rose qui vient d'éclore
Peut perdre en un jour sa couleur.

Pour mieux fixer la destinée,
Voici la saison fortunée :
Mariez-vous, jeunesse en fleur !

Quand deux cœurs en s'aimant ont doucement vieilli – Victor Hugo

Quand deux coeurs en s'aimant ont doucement vieilli
Oh ! Quel bonheur profond, intime, recueilli !
Amour ! Hymen d'en haut ! Ô pur lien des âmes !
Il garde ses rayons même en perdant ses flammes.
Ces deux coeurs qu'il a pris jadis n'en font plus qu'un.
Il fait, des souvenirs de leur passé commun,
L'impossibilité de vivre l'un sans l'autre.
- Chérie, n'est-ce pas ? Cette vie est la nôtre !
Il a la paix du soir avec l'éclat du jour,
Et devient l'amitié tout en restant l'amour !

Élégie - Marceline Desbordes-Valmore

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu.
Ma vie, en se formant, fut promise à la tienne ;
Ton nom m’en avertit par un trouble imprévu ;
Ton âme s’y cachait pour éveiller la mienne.
Je l’entendis un jour, et je perdis la voix ;
Je l’écoutai longtemps, j’oubliai de répondre ;
Mon être avec le tien venait de se confondre :
Je crus qu’on m’appelait pour la première fois.

Toujours - François-Marie Robert-Dutertre

Qui fait naître en mon cœur ces douces harmonies ?
Qui charme ainsi mes sens ? Quels propices génies
M'enlèvent de la terre aux plaines infinies
Où je découvre un nouveau ciel ?
Les airs ont plus d'azur, l'aurore est plus vermeille,
La brise a des soupirs plus doux à mon oreille
Et mes yeux plus rêveurs suivent la blonde abeille
Cueillant des parfums pour son miel.

Tout s'embellit pour moi, tout change sur la terre
Depuis que mon cœur cache un amoureux mystère
Et que dans mon asile où j'étais solitaire
Un être est venu me charmer.
Toujours, toujours, son nom dans mon âme résonne ;
Sous son regard brûlant, je pâlis et frissonne...
Ah ! Ma mère, ma mère, à ta fille pardonne
Mais je ne puis ne pas l'aimer.

S'il gémit, tout mon cœur se serre de détresse ;
S'il sourit de bonheur, sa joie est mon ivresse ;
Car j'ai mis tout en lui, peine, amour et tendresse
Comme au seul espoir de mes jours.
Aussi, lorsqu'il voulut, en retour de sa flamme,
Lier par un serment mon amour qu'il réclame,
Palpitante en ma voix, mais heureuse en mon âme
Je répondis : « Toujours, toujours. »

Épithalame - Nérée Beauchemin

Quand on s'aime on se marie :
Il prend fin, l'enchantement
D'une vague rêverie.
Quand on s'aime on se marie :
La vie à deux, c'est charmant.

Longtemps on hésite, on n'ose ;
La voix, les lèvres, les yeux,
Malgré soi disent la chose.
Longtemps on hésite, on n'ose.
Silence délicieux !

On se comprend sans rien dire.
Le plus fin pinceau de l'Art
Ne peut rendre ni décrire
Tout ce qu'exprime un sourire,
Tout ce qu'exprime un regard.

Bref, il faut dire, à l'église,
Le cher secret inouï.
Peur naïve ! gêne exquise !
Pour que nul ne s'en dédise,
Au prêtre il faut dire oui.

Au mot sacré qu'on prononce,
Dans les cœurs, comme un duo,
Vibre une même réponse.
Au clair oui franc qu'on prononce,
Les cœurs tout bas font écho.

Quand on s'aime, on se marie :
La vie à deux, c'est si doux.
Mon cher, aime ta chérie :
Bon cœur jamais ne varie.
Cher tendre couple, aimez-vous.

Les meilleures citations sur le mariage

Le mariage, c'est deux billets d'avion aller seulement, vers une île inconnue.

Félix Leclerc

Je t'aime éperdument, et je te le dis, et je te le répète, et mes paroles te l'expriment, et mes baisers te le prouvent, et quand j'ai fini… je recommence. Je voudrais recommencer ainsi pendant l'éternité, et chaque soir, je regrette la nuit qui va s'écouler sans toi, et chaque matin, j'en veux au soleil de briller, comme aujourd'hui, quand tu n'es pas dans mes bras.

Victor Hugo

Une femme qu'on aime est toute une famille.

Victor Hugo

Moment délicieux de deux cœurs qui s’unissent
Amour partagé pour le meilleur et le pire
Radieux espoirs d’un foyer qui se tisse
Interminables échanges de mots doux, de soupirs
Anneaux scellant un bonheur infini
Goutte pure de rosée qui fait fleurir vos âges
Et mûrir votre amour en un superbe fruit
Deux âmes qui frissonnent, c’est cela le mariage

Jacques de Bourbon-Musset

Un cœur pour un cœur ;
Bonheur pour bonheur !

Marceline Desbordes-Valmore

Je t'aime. Je voudrais t'offrir mon coeur; acceptes le, je te le donne. Car, je dois te dire que j'ai pour toi un amour sincère et véritable. J'aspire à t'apporter tout le bonheur possible. Je t'aime aussi fort que cela est possible ! Alors, prends mon amour et si tu me donnes le tien, je serai le plus heureux des hommes/la plus heureuse des femmes.

Anonyme

Il n'y a rien de plus grand que le saint mariage, alliance de deux humains unis.

Albert Cohen

Chaque jour je t'aime davantage, aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Rosemonde Gérard

À l'amour tout miracle est possible.

Voltaire

Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.

Jean de La Fontaine

Je veux rire avec toi, me blottir dans tes bras et que nous nous embrassions encore et encore. Je veux dormir avec toi. Je veux me réveiller à tes côtés et pouvoir te dire chaque matin « je t'aime ». J'ai besoin de toi.

Anonyme

Il n'est de grand amour qu'à l'ombre d'un grand rêve.

Edmond Rostand

Tu ne sauras jamais, comme je sais moi-même,
A quelle profondeur je t'atteins et je t'aime !

Marceline Desbordes-Valmore

Elle disait je t'aime et je disais je t'aime ! Elle disait toujours et je disais toujours !

Victor Hugo

La vie est une fleur. L'amour en est le miel.

Victor Hugo

Il n'y a pas six ou sept merveilles dans le monde ; Il n'y en a qu'une : c'est l'amour.

Jacques Prévert

Naît-on deux fois ? Oui. La première fois, le jour où l'on naît à la vie ; la seconde fois, le jour où l'on naît à l'amour.

Victor Hugo

En moi rien ne s'éteint ni s'oublie ; mon amour de ton amour se nourrit : je t'aime à l'infini.

Pablo Neruda

Je ne peux imaginer la vie
Sans ta présence auprès de moi,
Sans la tendresse de tes paroles
Et la douceur de tes doigts.
Je ne peux imaginer la vie,
Sans ton sourire pour illuminer mes jours,
Sans ton amour pour réchauffer mes nuits.
Je ne peux imaginer le vie sans toi,
Car mon bonheur, c'est à toi que je le dois.
Je t'aime…

Anonyme

Je te veux je te désire je te chéris, je t'admire, je te respecte, en un seul mot qui résume tout cela, je t'aime.

Anonyme

Rien n'est impossible à qui sait bien aimer.

Pierre Corneille

Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.

Sappho

Un second mariage est le triomphe de l'espérance sur l'expérience.

Samuel Johnson

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, et vous aurez vécu si vous avez aimé.

Alfred de Musset

C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Louis Aragon

J'ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t'aime que j'en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble

Louis Aragon

Je t'aime dans le temps.
Je t'aimerai jusqu'au bout du temps.
Et quand le temps sera écoulé,
Alors, je t'aurai aimée.
Et rien de cet amour,
Comme rien de ce qui a été,
Ne pourra jamais être éffacé.

Jean d'Ormesson

Je ne sais où va mon chemin, mais je marche mieux quand ma main serre la tienne.

Alfred de Musset

Pour le monde, vous êtes quelqu'un, mais pour quelqu'un, vous êtes le monde.

Anonyme

Le mariage, c'est la volonté à deux de créer l'unique.

Anonyme

J'espère que cette sélection vous a plu et j'en profite pour féliciter les futurs mariés !

Vous trouverez plus de poèmes sur ce sujet à la page dédiée aux plus beaux poèmes d'amour.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi