L’heureuse cendre aultresfois composee
En un corps chaste, ou Vertu reposa,
Est en ce lieu par les Graces posee
Parmy ses os, que Beaulté composa.

O Terre indigne : en toy son repos a
Le riche Estuy de celle Ame gentile,
En tout sçauoir sur tout aultre subtile,
Tant que les Cieulx, par leur trop grand enuie,
Avant ses iours l’ont d'entre nous rauie
Pour s'enrichir d’un tel bien mescogneu :
Au Monde ingrat laissant honteuse vie,
Et longue mort a ceulx qui l'ont congneu.

L’heureuse cendre autrefois composée
En un corps chaste, où vertu reposa,
Est en ce lieu, par les Grâces posée,
Parmi ses os, que beauté composa.

Ô terre indigne ! en toi son repos a
Le riche étui de cette âme gentille,
En tout savoir sur toute autre subtile,
Tant que les cieux, par leur trop grande envie,
Avant ses jours l’ont d'entre nous ravie,
Pour s'enrichir d’un tel bien méconnu,
Au monde ingrat laissant bien courte vie,
Et longue mort à ceux qui l'ont connu.


Pernette du Guillet

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.