Il y a bien longtemps que j’attends, sans savoir…
Depuis qu’une âme en moi respire, chante ou pleure,
J’écoute s’approcher, joyeux ou triste, l’heure
Qui bénira mon rêve ou tuera mon espoir !

Qu’est-ce donc ? Ah ! mon cœur est comme un grand trou noir !
Seule, l’incertitude anxieuse y demeure.
Mais qu’un peu de lumière efficace l’effleure,
J’y verrai, comme on voit dans l’ombre d’un beau soir !

Ce que j’attends toujours, serait-ce une chimère ?
Quelque réel bonheur humain, joie éphémère,
Qui me prendrait ma vie et rirait de mon sort ?

O vague et violent désir ! O dure attente !
Je ne sais quoi de pur et d’éternel me tente !
Mais je le connaîtrai lorsque je serai mort...


Albert Lozeau

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.