Mais quel hiver seiche la verde souche
Des sainctz rameaux, ombrage de ma vie ?
Quel marbre encor’, marbre pasle d’envie,
Blesmist le teint de la vermeille bouche ?

Mais quele main, quele pillarde moûche
Ravist ses fleurs ? c’est toy, fievre hardie,
Qui fais languir par une maladie
Moy en mon ame, et Madame en sa couche.

O toy, que mere et maratre on appelle !
As-tu donc faict une chose si belle
Pour la deffaire ? ô Dieu qui n’as point d’yeulx !

Si contre moy la Nature conspire,
Voire le ciel, la fortune, et les Dieux,
Deffen au moins l’honneur de ton empire.

Joachim du Bellay

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.