Voici la rançon et la Médiation rude ;
Tombe le torrent des pleurs et des gratitudes ;
Le Ciel renversé pleut sur moi sa plénitude
Toute l'abondance a cataracté sur moi.

Vertige alourdi de chairs et de sangs terrestres.
Inanité de voler si haut sans appât :
Vautour pris au bleu ; agonisant sans trépas ;
Couper les liens ? un géant n'oserait pas.

- Et puis tout s'écoule, et puis tout est clos et morne.
Le jaune reprend. Je suis à genoux. A plat
Ventre, les yeux lourds, les yeux vides sans éclats,
L'esprit épuisé, le cœur essoufflé d'un glas.

- Véritablement il a été que tu fusses,
Chang-Ti Souverain, Seigneur Ciel au Temple clair,
Qu'on dit étreignant le bol renversé de l'air
De ta majesté d'azur de jade et de fer.


Victor Segalen

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.