Mon cœur triste, mon cœur amer,
Mon cœur est pareil à la mer
Qu'un flux et qu'un reflux déploie.
Des vagues y roulent aussi :
Celles qui s'en vont sont ma joie.
Celles qui viennent mon souci !


Armand Silvestre

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.