O Citherée ! ô gloire paphienne !
Mere d’Amour, vien’ piteuse à la belle,
Qui le secours de tes Graces appelle,
Saincte, pudique, et chaste Cyprienne.

Soutien aussi, vierge Tritonienne,
De ton vieulx tige une branche nouvelle :
Toy, qui sortis de la saincte cervelle,
Sage Pallas, Minerve Athenienne.

Oyez encor’ vous les deux yeulx du monde,
L’honneur jumeau de l’isle vagabonde,
Le juste dueil de ce cœur gemissant.

Ainsi la nuit tes baisers favorise,
Chaste Diane : ainsi Parnaze prise,
Docte Phebus, ton laurier verdissant.

Joachim du Bellay

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.