Or’ que la nuit son char etoilé guide
Qui le silence et le sommeil rameine,
Me plaist lascher, pour desaigrir ma peine,
Aux pleurs, aux criz et aux soupirs la bride.

O ciel ! ô terre ! ô element liquide !
O ventz ! ô bois ! rochiers, monteigne et plaine,
Tout lieu desert, tout rivage et fonteine,
Tout lieu remply et tout espace vide !

O demyz Dieux ! ô vous, nymphes des bois !
Nymphes des eaux, tous animaux divers,
Si onq’ avez senty quelque amitié,

Veillez piteux ouyr ma triste voix,
Puis que ma foy, mon amour, et mes vers
N’ont sceu trouver en Madame pitié.

Joachim Du Bellay

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.