Que vous vouliez souhaiter une bonne fête des mères à travers une belle carte ou envoyer un beau message à une maman, vous trouverez sur cette page une belle sélection de poèmes courts et de citations qui je l'espère vous inspirera.

La fête des mères est une occasion incontournable pour célébrer toutes les mamans qui sont si importantes à nos yeux et donnent sans compter toute l'année. Envoyer un poème ajoutera une belle petite touche à vos messages ou vos cartes de souhaits.

Voici donc quelques très beaux poèmes et citations pour la fête des mères (le dernier dimanche de mai en France et le deuxième dimanche de mai au Québec, en Suisse et en Belgique). J'espère que l'un d'entre eux reflétera ce que vous voulez dire.

Vous trouverez une page similaire pour la fête des pères en cliquant sur ce lien.

Suivez mes aventures poétiques sur Instagram, YouTube et Tiktok, ou recevez mes poèmes en avant-première par courrier en vous abonnant à Poésie Postale.

Les meilleurs poèmes pour souhaiter une bonne fête des mères

À maman - Victor Hugo

Mon cœur me dit que c’est ta fête
Je crois toujours mon cœur quand il parle de toi
Maman, que faut-il donc que ce cœur te souhaite ?
Des trésors ? Des honneurs ? Des trônes ? Non, ma foi !
Mais un bonheur égal au mien quand je te vois.

À ma mère - Alfred de Musset

(extrait)

Arrive-t-il quelque bonheur ?
Vite, à sa mère on le raconte ;
C'est dans son sein consolateur
Qu'on cache ses pleurs ou sa honte.
A-t-on quelques faibles succès,
On ne triomphe que pour elle
Et que pour répondre aux bienfaits
De la tendresse maternelle.

Comme tel qui parle de sa mère - Rainer Maria Rilke

Comme tel qui parle de sa mère
lui ressemble en parlant,
ce pays ardent se désaltère
en se souvenant infiniment.

Tant que les épaules des collines
rentrent sous le geste commençant
de ce pur espace qui les rend
à l'étonnement des origines.

Ma mère - Émile Nelligan

Quelquefois sur ma tête elle met ses mains pures,
Blanches, ainsi que des frissons blancs de guipures.

Elle me baise au front, me parle tendrement,
D’une voix au son d’or mélancoliquement.

Elle a les yeux couleur de ma vague chimère,
O toute poésie, ô toute extase, ô Mère !

A l’autel de ses pieds je l’honore en pleurant,
Je suis toujours petit pour elle, quoique grand.

Offrez un cadeau unique et mémorable (ou faites-vous plaisir) avec Poésie Postale : des poèmes originaux tapés sur une machine à écrire vintage.

À ma mère - Théodore de Banville

(extrait)

Ô ma mère et ma nourrice !
Toi dont l'âme protectrice
Me fit des jours composés
Avec un bonheur si rare,
Et qui ne me fus avare
Ni de lait ni de baisers !

Je t'adore, sois bénie.
Tu berças dans l'harmonie
Mon esprit aventureux,
Et loin du railleur frivole
Mon Ode aux astres s'envole :
Sois fière, je suis heureux.

À ma Mère (II) - Théodore de Banville

(extrait)

Petits, leurs mains calmaient nos plus vives douleurs,
Patientes et sûres :
Elles nous ont donné des mains comme les leurs
Pour toucher aux blessures.

Notre mère enchantait notre calme sommeil,
Et comme elle, sans trêve,
Quand la foule s'endort dans un espoir vermeil,
Nous enchantons son rêve.

Notre mère berçait d'un refrain triomphant
Notre âme alors si belle,
Et nous, c'est pour bercer l'homme toujours enfant
Que nous chantons comme elle.

Ce siècle avait deux ans - Victor Hugo

(extrait)

Je vous dirai peut-être quelque jour
Quel lait pur, que de soins, que de vœux, que d'amour,
Prodigués pour ma vie en naissant condamnée,
M'ont fait deux fois l'enfant de ma mère obstinée,
Ange qui sur trois fils attachés à ses pas
épandait son amour et ne mesurait pas !
Ô l'amour d'une mère ! amour que nul n'oublie !
Pain merveilleux qu'un dieu partage et multiplie !
Table toujours servie au paternel foyer !
Chacun en a sa part et tous l'ont tout entier !

Maman, tu me prends par la main - Anonyme

Maman, tu me prends par la main
Et me montre le chemin,
Tu m'apportes ton soutien
Et consoles mes chagrins,
Aujourd'hui je voulais te dire
Parce que cela me fait plaisir
Que je t'aime très fort.

Maman, je pense à toi

Maman, je pense à toi,
Car tu fais tout pour moi,
C'est toi qui me soutiens
Quand j'ai un vrai chagrin
Tu m'aides à bien grandir
Et à m'épanouir
Je t'écris ce poème
Pour te dire que je t'aime

L’amour maternel - Sully Prudhomme

(extrait)

Fait d’héroïsme et de clémence,
Présent toujours au moindre appel,
Qui de nous peut dire où commence,
Où finit l’amour maternel ?

Il n’attend pas qu’on le mérite,
Il plane en deuil sur les ingrats ;
Lorsque le père déshérite,
La mère laisse ouverts ses bras ;

Les meilleures citations de poètes sur les mamans

L'homme a toujours besoin de caresse et d'amour. Sa mère l'en abreuve alors qu'il vient au jour.

Alfred De Vigny

La bonté de la mère est écrite dans la gaîté du marmot.

Victor Hugo

Que ne te dois-je point ? O mère tant chérie, tu me donnas le jour, me nourris de ton lait et je ne dois la vie qu'à ton prudent amour.

Victor Hugo

O ma mère et ma nourrice ! Toi dont l'âme protectrice me fit des jours composés avec un bonheur si rare, et qui ne me fus avare ni de lait ni de baisers !

Théodore De Banville

Que de fois la mère partage et ne garde pas sa moitié !

Sully Prudhomme

J'entends au-dessus de moi dans les cieux,
Les anges qui chantent entre eux.
Ils ne peuvent trouver de mot d'amour plus grand
Que celui-ci : Maman.

Edgar Allan Poe

C'est à l'amour maternel que la nature a confié la conservation de tous êtres ; et pour assurer aux mères leur récompense, elle l'a mise dans les plaisirs, et même dans les peines attachées à ce délicieux sentiment.

Sébastien-Roch Nicolas De Chamfort

On aime sa mère presque sans le savoir, et on ne s'aperçoit de toute la profondeur des racines de cet amour qu'au moment de la séparation.

Guy De Maupassant

J'espère que cette sélection vous a plu et j'en profite pour souhaitez une bonne fête à toutes les mamans !

Vous trouverez plus de poèmes sur ce sujet à la page dédiée aux plus beaux poèmes français sur les parents et les grand-parents.

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.