Nous sommes vraiment chanceux d’avoir une histoire et une langue aussi riches. La poésie française regorge de trésors et de chefs-d’œuvre qui les mettent en valeur. Que vous soyez un grand amateur de poésie ou un débutant souhaitant découvrir cet art, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur cette page et sur ce site.

Sur Poetica Mundi, je vous propose plus de 16 000 poèmes français :

  • De toutes les époques, du Moyen Âge au 21e siècle ;
  • D’auteurs célèbres tels que La Fontaine, Hugo, Baudelaire, de Ronsard mais également de poètes moins connus à découvrir ;
  • Sur des thèmes variés comme l’amour, l’amitié, l’enfance, la mort, les saisons, etc.

Sur cette page, vous trouverez un petit guide sur la poésie française qui vous aidera à mieux apprécier cette forme d’art, ainsi que des liens vers les pages les plus populaires de Poetica Mundi.

Vous pouvez d’ores et déjà effectuer une recherche par titre ou par auteur avec la barre de recherche ci-dessous, visiter la page dédiées aux 100 plus beaux poèmes français, ou simplement découvrir un poème au hasard dès maintenant en utilisant le bouton en bas de page.  

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

J’ai découvert le coloriage et l’écriture créative il y a quelques années et j'adore ce moment anti-stress. J’espère en faire profiter les lecteurs de Poetica Mundi.
Johann

Guide d'initiation à la poésie française

Les bienfaits de la poésie

Tout le monde peut bénéficier des bienfaits de la poésie. Un poème n’a pas besoin d’être décortiqué ou analysé pour être apprécié. J’irai même plus loin en disant qu’il n’a pas besoin d’être compris ! Combien de personnes adorent des chansons sans même en comprendre les paroles ? Avez-vous besoin d’avoir fait 5 ans de solfège pour apprécier la musique ?

La poésie peut être appréciée des enfants comme des adultes. Les mots ont un caractère magique et mystérieux, qu’ils soient compris ou non, et le rythme d’un poème vient stimuler l’imaginaire. Il s’agit simplement de trouver le style de poésie ou les auteurs qui nous touchent personnellement.

La poésie stimule l’inconscient ce qui permet de développer son intelligence émotionnelle. C’est excellent pour l’ouverture d’esprit, la culture générale et pour mettre des mots sur nos sentiments et nos émotions plus facilement. C’est aussi un excellent moyen de faire de la méditation créatrice.

Pour profiter de ces bienfaits, il est possible de lire de la poésie sur ce blog par exemple, d'en écouter sur YouTube, de s'amuser à en lire à voix haute ou à en réciter, et finalement d'en créer.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page consacrée aux raisons de lire, écouter ou créer de la poésie. Vous y trouverez, plus d'informations mais aussi une vidéo explicative et des exercices amusants à faire chez vous.

Trouver un premier livre de poésie française

Vous voulez découvrir ou redécouvrir la poésie française mais ne savez pas par où commencer. Voici quatre très bons choix de recueils à emprunter ou à acheter pour s'initier à la poésie à tout âge :

  • Livre pour adultes : Anthologie de la Poésie Française de Georges Pompidou en Livre de Poche.
  • Livre numérique et audio : Le Meilleur de la Poésie Française de Poetica Mundi.
  • Livre pour enfants de 8 ans et plus : Les Plus Beaux Poèmes pour les Enfants de Jean Orizet en Livre de Poche.
  • Livre pour jeunes enfants : Une Année en Poésie, Un Poème à Partager chaque Jour d'Emmanuelle Leroyer chez Gallimard Jeunesse .

Il existe des milliers de livres de poésie. Ces quatre recueils présentent des poèmes d’auteurs français de toutes les époques, de courants et de styles différents. Cette variété augmente les chances de trouver des textes et auteurs que vous apprécierez et facilitera vos prochains achats ou emprunts.

Pour en savoir plus sur ces recommendations, je vous invite à consulter mon article sur les 4 meilleurs livres pour s'initier à la poésie à tout âge.

Trouver de la poésie gratuite en ligne

Il y a beaucoup de sites internet et de chaines YouTube qui offrent de la poésie gratuitement. En voici certains.

Blogs et sites internet :

  • Poetica Mundi – poeticamundi.com
  • Bonjour Poésie – bonjourpoesie.fr
  • Un Jour un Poème – unjourunpoeme.fr
  • Poésie Française – poésie-francaise.fr
  • Les Voix de la Poésie – lesvoixdelapoesie.com
  • Poetica – poetica.fr
  • Short Édition – short-edition.com
  • Accents Poétiques – accents-poetiques.com
  • Les Poètes – lespoetes.net
  • Maison de la Poésie de Paris - maisondelapoesieparis.com

Chaine YouTube :

  • Poetica Mundi
  • La Minute Poésie
  • Arte Cinéma
  • Appelle-Moi Poésie
  • Maison de la Poésie - Scène littéraire

Pour plus d'information et savoir quelle ressource sera la plus adaptée à vos préférences, consultez notre article sur les meilleurs blogs et chaines YouTube sur la poésie française.

L'histoire de la poésie française en quelques mots

La poésie française au Moyen Âge

François Villon (1431-1463), Rutebeuf (1230-1285), Charles d’Orléans (1394-1465) et Marie de France (1160-1210) sont les poètes les plus connus du Moyen Âge. La poésie, principalement des épopées ou de la poésie lyrique sous forme de rondeau ou de ballade, était souvent chantée par les troubadours.

Découvrir les plus beaux poèmes du Moyen Âge.

La poésie française à la Renaissance

Pierre de Ronsard (1524-1585), Clément Marot (1496-1544), Joachim du Bellay (1522-1560) et François de Malherbe (1555-1628) sont les poètes les plus connus de la Renaissance. C’est l’époque des poètes de la Pléiade (création du sonnet) et des poètes engagés influencés par les guerres de religion.

Pierre de Ronsard (1524-1585) est souvent considéré comme le plus grand poète de la Renaissance. Il fait partie des poètes de la Pléiade et a notamment écrit Mignonne, allons voir si la rose, Quand vous serez bien vieille ou encore Je vous envoie un bouquet.

Découvrir les plus beaux poèmes de la Renaissance.

La poésie française au XVIIe siècle

Le poète baroque et dramaturge Pierre Corneille (1606-1684) et le fabuliste Jean de La Fontaine (1624-1695) sont les poètes les plus connus du 17e siècle. À cet époque deux courants de poésie s’opposent : une poésie baroque exubérante privilégiant la forme et une poésie classique plus mesurée.

Jean de La Fontaine (1624-1695) est souvent considéré comme le plus grand poète du 17e siècle. Son œuvre est un incontournable de la poésie classique de cette époque. Il a notamment écrit les fables suivantes : La cigale et la fourmi, Le lièvre et la tortue et Le corbeau et le renard.

Découvrir les plus beaux poèmes du 17e siècle.

La poésie française au XVIIIe siècle

Au 18e siècle, les Lumières délaissent la poésie et privilégient l’instruction à l’émotion. C’est une période assez pauvre pour cette forme d’art qui a tout de même vu la création de très beaux textes du célèbre Voltaire (1694-1778) et de son protégé Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794).

Découvrir les plus beaux poèmes du 18e siècle.

La poésie française au XIXe siècle

Le 19e siècle est un période faste de la poésie française qui a vu de nombreux poètes devenir célèbres : Lamartine et Hugo (poésie romantique), Théophile Gautier (Parnasse, "l'art pour l'art"), Rimbaud, Verlaine et Mallarmé (Symbolisme) et Charles Baudelaire qui a des influences dans chacun de ces courants.

Victor Hugo (1802-1885), poète, dramaturge et écrivain romantique et engagé, est souvent considéré comme le plus grand poète du 19e siècle. Il est également l'auteur de chefs d'œuvres tels que Notre-Dame de Paris (1831), et Les Misérables (1862).

Découvrir les plus beaux poèmes du 19e siècle.

La poésie française au XXe siècle

La poésie du 20e siècle a connu trois courants principaux : l’esprit nouveau avec une forme libre et des thèmes plus modernes (Apollinaire), la poésie surréaliste suite aux horreurs de la 1ère guerre mondiale (Breton) et la poésie de la résistance lors de la seconde guerre mondiale (Éluard, Aragon).

Guillaume Apollinaire (1880-1918), auteur innovant et avant-gardiste, est souvent considéré comme le plus grand poète du 20e siècle. Cependant, d’autres auteurs comme Louis Aragon (1897-1982), Jacques Prévert (1900-1977), ou Paul Éluard (1895-1952) ont également laissé leur marque dans l’histoire.

Découvrir les plus beaux poèmes du 20e siècle.

Les 12 courants et mouvements poétiques principaux en quelques mots

Poésie lyrique médiévale (Moyen Âge)

Le Moyen Âge a vu l'apparition de la poésie en France et plus particulièrement de la poésie lyrique. Jusqu'alors la poésie était chantée par les troubadours et se concentrait sur les épopées, mais on note l'apparition de l'expression des sentiments et de la réflexion sur l'existence (affirmation d'un moi personnel).

Auteurs importants : Rutebeuf, Charles d’Orléans, François Villon

La Pléiade (Renaissance)

La Pléiade, symbolisé par Du Bellay et Ronsard, est le courant poétique dominant à la Renaissance. Ce groupe de poète se donne pour but de renouveler la poésie du Moyen Âge en rejetant les formes médiévales (apparition du sonnet), en enrichissant la langue française et en étant plus accessible.

Auteurs importants : Joachim du Bellay, Pierre de Ronsard, Clément Marot

Poésie engagée (Renaissance)

En plus de la Pléiade, un second courant poétique est présent à la Renaissance pendant les guerres de religion entre catholiques et protestants. Il s'agit d'une poésie engagée pour défendre soit les Catholiques (par exemple Ronsard) ou les Protestants (par exemple Agrippa d'Aubigné).

Auteurs importants : Pierre de Ronsard, Théodore Agrippa d'Aubigné

Poésie baroque (XVIIe siècle)

Au XVIIe siècle, on voit l'apparition de la poésie baroque ou poésie précieuse. Ce courant poétique va privilégier la forme sur le fond (style chargé et exubérant). Les poèmes baroques portent souvent sur le sentiment amoureux. Ils s'adressent aux sentiments du lecteur plus qu'à leur raison.

Auteur important : Pierre Corneille

Poésie classique (XVIIe et XVIIIe siècles)

La poésie classique du XVIIe siècle fait un rejet des excès du baroque, plus mesurée et utilisant un langage simple où la forme fusionne avec le fond. Les poèmes suivent des règles de versification strictes inspirées de l'antiquité et font appel à la raison plus qu'aux sentiments (rejet du moi).

Auteurs importants : François de Malherbe, Jean de la Fontaine, Jean Racine

Époque des Lumières (XVIIIe siècle)

À l'époque des Lumières au XVIIIe siècle, le classicisme perd en popularité et la poésie est délaissée au profit de l'instruction. La volonté d'instruire et de démontrer l'emporte sur celle d'émouvoir chez la majorité des gens de lettres de l'époque.

Auteurs importants : Voltaire, Jean-Pierre Claris de Florian

Poésie romantique (XIXe siècle)

Le romantisme est un courant poétique majeur du XIXe siècle. Le lyrisme en est un aspect important. Les poètes parlent de leurs sentiments face à un monde hostile, s'engagent contre les injustices sociales, utilisent un langage populaire et prennent de la liberté dans la forme (prose par exemple).

Auteurs importants : Victor Hugo, Alphonse de Lamartine, Alfred de Musset, Marceline Desbordes-Valmore

Le Parnasse (XIXe siècle)

Au XIXe siècle le Parnasse est un courant poétique opposé au romantisme. Les poètes rejettent le lyrisme et l'épanchement de leurs sentiments ainsi que l'engagement social. C'est "l'art pour l'art", la forme et la beauté priment (gout pour le pittoresque). Ils ne cherchent pas à diffuser des idées.

Auteurs importants : Théophile Gautier, José Maria de Heredia, Charles Baudelaire

Symbolisme (XIXe siècle)

Le symbolisme est un courant poétique du XIXe siècle. Le poète se fait voyant et fait des liens entre le monde visible et invisible. La poésie symbolique amène également un renouvellement de la langue et du sens des mots. L'idée poétique des mots diffère de ce qu'ils représentent réellement.

Auteurs importants Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire

L’esprit nouveau (XXe siècle)

Au XXe siècle, Guillaume Apollinaire incarne ce qu’on appelle l’esprit nouveau. C’est un renouvellement de la forme, totalement libre allant jusqu’au calligramme, mais aussi du fond. En effet, le poète écrit sur des thèmes plus contemporains comme la ville, la modernité, les journaux, etc.

Auteur important : Guillaume Apollinaire

Surréalisme (XXe siècle)

Né de l'horreur de la Première Guerre Mondiale, le surréalisme est un courant majeur du XXe siècle. Les auteurs surréalistes veulent faire émerger l'imaginaire et l'inconscient pour échapper à un monde qui n'a plus grand sens. Ils vont par exemple associer des réalités ou des concepts éloignés.

Auteurs importants : André Breton, Guillaume Apollinaire, Paul Éluard, Louis Aragon

Poésie de la résistance (XXe siècle)

Lors de la Seconde Guerre mondiale, certains poètes comme Paul Éluard et Louis Aragon s’engagent pour faire appel à la résistance contre l’occupation de l’Allemagne nazi. Ils encouragent les résistants et parlent de la vie sous l’occupation. Le poème Liberté de Paul Éluard en est devenu un symbole.

Auteurs importants : Paul Éluard, Louis Aragon

Les 15 poètes français les plus célèbres

Victor Hugo 

Victor Hugo (1802-1885), poète, dramaturge et écrivain romantique et engagé, est souvent considéré comme le plus grand poète de l’histoire. Ses recueils de poésie les plus célèbres sont Odes et ballades (1826), Les feuilles d'automne (1831), Les châtiments (1853) et Les contemplations (1856).

Victor Hugo a été un grand poète et écrivain du 19e siècle. Bien qu'il soit célèbre pour son style romantique, il a aussi écrit des œuvres dramatiques, des poèmes lyriques et épiques. Il était connu pour son engagement républicain et son attachement à la paix, la liberté et aux avancées sociales.

Comme romancier, Victor Hugo est mondialement connu pour avoir écrit Notre-Dame de Paris en 1831 et Les Misérables en 1862.

Découvrez les plus beaux poèmes de Victor Hugo.

Charles Baudelaire

Dans son style unique empruntant au classicisme, romantisme, symbolisme et au Parnasse, Charles Baudelaire (1821-1867) est un poète incontournable du 19e. Il a introduit la poésie en prose. Dans Les Fleurs du Mal (1857), son recueil le plus célèbre, il évoque son mal être et sa recherche de l’idéal.

Charles Baudelaire est souvent considéré comme un poète maudit. En effet, après une enfance difficile, il a mené une vie tumultueuse, voire autodestructrice, en totale contradiction avec les codes moraux et sociaux de son époque. Pour cette raison, son génie n'a jamais été reconnu de son vivant.

Découvrez les plus beaux poèmes de Charles Baudelaire .

Paul Verlaine

Figure incontournable du symbolisme, Paul Verlaine (1844-1896) est un écrivain et poète français. Il publie son premier recueil à 22 ans. Archétype du poète maudit, notion qu'il a inventée, il meurt jeune après une vie tumultueuse (alcool, maladie) et sera surtout reconnu par la génération suivante.

Découvrez les plus beaux poèmes de Paul Verlaine .

Alfred de Musset 

Alfred de Musset est un poète, écrivain et dramaturge né en 1810. Il est un des plus grands écrivains romantiques français. Son oeuvre a été très influencée par sa liaison avec George Sand. Dépressif et alcoolique, il n'écrira presque plus après 30 ans et meurt de la tuberculose en 1857.

Découvrez les plus beaux poèmes d'Alfred de Musset .

Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud (1854-1891), est un poète français très célèbre et un incontournable du symbolisme. Il a écrit certains des poèmes les plus célèbres de l'histoire. Génie précoce, il arrêta la littérature à 20 ans. Paul Verlaine, avec qui il eut une aventure, lui rend hommage dans Les Poètes Maudits.

Découvrez les plus beaux poèmes d'Arthur Rimbaud.

Jean de la Fontaine 

Jean de La Fontaine (1621-1695) est un poète français, probablement le plus célèbre du mouvement classique. Les Fables de La Fontaine sont un des plus grands chefs-d'oeuvre de la poésie. Ses fables, inspirées de l'antiquité grecque, sont à la fois didactiques, moralistes et divertissantes.

Découvrez les plus beaux poèmes de Jean de la Fontaine.

Pierre de Ronsard

Pierre de Ronsard (1524-1585), surnommé "prince des poètes et poète des princes" et membre de la Pléiade, est un des poètes français les plus importants de la Renaissance. Son oeuvre comporte de la poésie engagée, épique et des poèmes lyriques inspirés par trois muses, Cassandre, Marie et Hélène.

Découvrez les plus beaux poèmes de Pierre de Ronsard.

Clément Marot

Clément Marot (1496-1544) est un poète français humaniste très célèbre de la Renaissance. Précurseur de la Pléiade, il est le poète le plus important du temps de François 1er. Clément Marot, qui a composé de nombreux épitres, ballades et rondeaux, est connu pour avoir introduit le sonnet en France.

Découvrez les plus beaux poèmes de Clément Marot.

Gérard de Nerval 

Incontournable du romantisme français du 19e siècle, Gérard Labrunie (1808-1855), dit Gérard de Nerval, est un poète et écrivain français. Ses deux recueils de poésies les plus célèbres sont Odelettes (1834 - Une Allée du Luxembourg, Fantaisie, etc.), et les Chimères (1854 - El Desdichado, etc.).

Découvrez les plus beaux poèmes de Gérard de Nerval.

Alphonse de Lamartine 

Alphonse de Lamartine (1790-1869) est un poète, romancier, dramaturge et homme politique français. Grande figure du romantisme, il est connu pour son lyrisme et écrit sur des thèmes comme l'amour, la nature et la mort. Ses poèmes les plus célèbres ont été inspirés par sa muse, Julie Charles.

Découvrez les plus beaux poèmes d'Alphonse de Lamartine.

Pierre Corneille

Pierre Corneille (1606-1684) est un dramaturge et poète français. Il a participé à deux courants littéraires, le baroque et le classicisme. Il est principalement célèbre pour ses comédies comme Le Cid (1637) ou L'illusion Comique (1636) mais aussi pour ses tragédies telles que Horace (1640).

Découvrez les plus beaux poèmes de Pierre Corneille.

Joachim du Bellay

Joachim du Bellay (1522-1560) est un poète français de la Renaissance. Il est, avec Pierre de Ronsard, à l'origine de la Pléiade, un groupe désirant un renouveau de la poésie. Les Regrets (1558), un recueil des sonnets en alexandrins est son oeuvre la plus célèbre écrite pendant son voyage à Rome.

Découvrez les plus beaux poèmes de Joachim du Bellay.

Guillaume Apollinaire

Symbole du courant poétique de l'esprit nouveau et précurseur du surréalisme, Guillaume Apollinaire (1880-1918) est un des poètes et écrivains français les plus célèbres du 20e siècle. Ses poèmes ont une forme très libre (jusqu'au calligramme), et son oeuvre influencera les artistes de son époque.

Découvrez les plus beaux poèmes de Guillaume Apollinaire.

Marceline Desbordes-Valmore

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) est une poétesse et actrice française célèbre. Autodidacte, pionnière du romantisme, elle inventa le vers de 11 syllabes et influencera entre autres Verlaine et Rimbaud. Son oeuvre libre et influencée par son amant Henri de Latouche parle de ses souffrances.

Découvrez les plus beaux poèmes de Marceline Desbordes-Valmore.

Jean-Pierre Claris de Florian 

Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) est un célèbre romancier, poète et fabuliste français. Protégé de Voltaire, ce fabuliste contemporain des Lumières est souvent considéré comme l'égal La Fontaine. Certaines de ses morales comme "pour vivre heureux, vivons caché" sont passées à l'histoire.

Découvrez les plus beaux poèmes de Jean-Pierre Claris de Florian.

Pour en apprendre plus, découvrez ma sélection des 31 poètes français célèbres incontournables et de leurs plus beaux poèmes.

Les 15 plus beaux poèmes français

Voici une liste de 15 poèmes parmi les plus célèbres de l'histoire. Vous prouvez retrouver les textes de ces oeuvres sur la page des 15 plus beaux poèmes du Moyen Âge à nos jours.

Moyen Âge et Renaissance

  • Le temps a laissé son manteau - Charles d'Orléans
  • Mignonne, allons voir si la rose - Pierre de Ronsard
  • Quand vous serez bien vieille - Pierre de Ronsard

17e et 18e siècle

  • La Cigale et la fourmi - Jean de la Fontaine
  • Plaisir d'amour - Jean-Pierre Claris de Florian

19e siècle

  • Demain, dès l'aube - Victor Hugo
  • Tristesse - Alfred de Musset
  • Le dormeur du Val - Arthur Rimbaud
  • Le bateau ivre - Arthur Rimbaud
  • L’homme et la mer - Charles Baudelaire

20e siècle

  • Le Pont Mirabeau - Guillaume Apollinaire
  • La courbe de tes yeux - Paul Éluard
  • Il n’y a pas d’amour heureux - Louis Aragon
  • Le Cancre - Jacques Prévert
  • Prophétie - Aimé Césaire

Les thèmes les plus fréquents en poésie française

Voici une liste des thèmes les plus fréquemment retrouvés dans les poèmes français. Cliquez sur un des thèmes pour lire les plus beaux poèmes sur le sujet.

Les fonctions de la poésie

La poésie a principalement quatre fonctions.

  • Dénoncer des causes religieuses, politiques, morales ou célébrer des personnes ou des choses ;
  • Inventer, le poète est un artisan des mots ;
  • Réveler : dévoiler différentes facettes de la réalité, déchiffrer le monde pour les hommes ;
  • Exprimer des émotions, des sentiments, des sensations.

Apprendre un poème rapidement

Que vous souhaitiez exercer votre mémoire, faire de la méditation créatrice, ou réciter un poème pour l'école, j'ai écrit un article détaillé pour expliquer une démarche très efficace afin d'apprendre de la poésie. Vous y trouverez aussi des exemples de poèmes courts et faciles à apprendre.

Pour résumer, voici 8 étapes pour apprendre un poème rapidement :

  1. Lire et comprendre le texte
  2. Repérer la structure du poème (prose vs vers, strophes, rimes)
  3. Ajouter de la ponctuation si nécessaire
  4. Trouver le rythme du poème (syllabes)
  5. Lire le poème à voix haute
  6. Écrire (profil visuel), écouter (auditif) ou jouer le poème (kinesthésique)
  7. Apprendre vers par vers ou strophe par strophe
  8. Relire et réciter de nouveau avant le coucher

Les termes techniques de la poésie française expliqués

Le but de cette section, n'est pas de faire de vous un expert en analyse de poésie, loin de là. Il s'agit en quelques minutes de découvrir quelques termes et conventions qui rendront votre aventure poétique plus agréable.

Prose ou vers

Un poème en prose est écrit de façon naturelle et n'a pas de vers, pas de strophe, pas de rime, ni de métrique (nombre de syllabes déterminé). Il est souvent composé d'un ou plusieurs paragraphes. À l'inverse, un poème en vers doit suivre certaines règles.

Par exemple, Le Port de Charles Baudelaire est un poème en prose.

Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L’ampleur du ciel, l’architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l’âme le goût du rhythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n’a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s’enrichir.

Un poème en vers classique suit une structure déterminée en termes de strophes, de vers, de rimes et de syllabes. Dans un poème en vers libre, on peut distinguer des vers, mais le reste de la structure est libre. Dans les deux cas, un vers correspond simplement à une ligne du poème.

Marine d'Arthur Rimbaud est un exemple de poème en vers libres. Il se compose de plusieurs vers mais ne rime pas et les vers ont différentes longueurs.

Les chars d'argent et de cuivre -
Les proues d'acier et d'argent -
Battent l'écume, -
Soulèvent les souches des ronces.
Les courants de la lande,
Et les ornières immenses du reflux,
Filent circulairement vers l'est,
Vers les piliers de la forêt, -
Vers les fûts de la jetée,
Dont l'angle est heurté par des tourbillons de lumière.

Les types de strophes

En poésie, une strophe est un ensemble cohérent formé par plusieurs vers, avec une disposition déterminée de mètres (syllabes) et de rimes. En d'autres termes une strophe est un groupe de vers séparé du reste du texte par un espace au-dessus et en dessous. Il s'agit du paragraphe d'un poème.

Les strophes ont un nom différent selon le nombre de vers qui la composent :

  • Une strophe de 2 vers s'appelle un distique.
  • Une strophe de 3 vers s'appelle un tercet.
  • Une strophe de 4 vers s'appelle un quatrain.
  • Une strophe de 5 vers s'appelle un quintil.
  • Une strophe de 6 vers s'appelle un sizain.
  • Une strophe de 7 vers s'appelle un septain.
  • Une strophe de 8 vers s'appelle un huitain.
  • Une strophe de 9 vers s'appelle un neuvain.
  • Une strophe de 10 vers s'appelle un dizain.
  • Une strophe de 11 vers s'appelle un onzain.
  • Une strophe de 12 vers s'appelle un douzain.

Formes de poème les plus courantes

Sonnet

En poésie, un sonnet est un poème de 14 vers répartis en deux quatrains (rimes embrassées) et deux tercets (deux rimes suivies puis quatre rimes embrassées). Cette forme très stricte aux rimes riches est populaire à partir du 16e siècle. Par exemple, Mon rêve familier de Paul Verlaine est un sonnet.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur transparent
Pour elle seule, hélas ! Cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Ballade

En poésie, une ballade est un petit poème narratif composé de trois strophes (rimes ABABBCBC ou ABABBCCDCD) et d'une demi-strophe appelée envoi, chacune étant terminée par un vers identique (refrain). Au Moyen Âge, la ballade était chantée. Le poème Ballade de Paul Verlaine en est un exemple.

Mon jardin fut doux et léger
Tant qu'il fut mon humble richesse :
Mi-potager et mi-verger,
Avec quelque fleur qui se dresse
Couleur d'amour et d'allégresse,
Et des oiseaux sur des rameaux,
Et du gazon pour la paresse.
Mais rien ne valut mes ormeaux.

De ma claire salle à manger
Où du vin fit quelque prouesse,
Je les voyais tous deux bouger
Doucement au vent qui les presse
L'un vers l'autre en une caresse,
Et leurs feuilles flûtaient des mots.
Le clos était plein de tendresse.
Mais rien ne valut mes ormeaux.

Hélas ! quand il fallut changer
De cieux et quitter ma liesse,
Le verger et le potager
Se partagèrent ma tristesse,
Et la fleur couleur charmeresse,
Et l'herbe, oreiller de mes maux,
Et l'oiseau, surent ma détresse.
Mais rien ne valut mes ormeaux.

ENVOI

Prince, j'ai goûté la simplesse
De vivre heureux dans vos hameaux :
Gaîté, santé que rien ne blesse.
Mais rien ne valut mes ormeaux.

Ode

Originalement destinée à être chantée, une ode est poème lyrique servant à célébrer des évènements importants ou des personnes célèbres. À l'inverse l'ode légère est souvent consacrée à l'amour. Une ode est divisée en strophes semblables par le nombre de vers et le nombre de syllabes par vers.

Mignonne, allons voir si la rose de Pierre de Ronsard est un exemple d'ode :

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las ! las ! ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Rondeau

En poésie, un rondeau est poème médiéval lyrique à deux rimes souvent composé de 13 vers (généralement des octosyllabes ou décasyllabes) et dont le premier vers se répète à la fin (refrain). Un rondeau a souvent un thème léger. Le temps a laissé son manteau de Charles d'Orléans en est un exemple.

Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s’est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.

Il n’y a bête ni oiseau
Qu’en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie.

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolie,
Gouttes d’argent d’orfèvrerie ;
Chacun s’habille de nouveau :
Le temps a laissé son manteau.

Mètre d'un vers (nombre de syllabes)

Le mètre d'un vers correspond simplement à son nombre de syllabes. Les mètres les plus courants sont l'octosyllabe (8 syllabes), le décasyllabe (10 syllabes) et l'alexandrin (12 syllabes). La plupart des poèmes ont le même nombre de syllabes à chaque vers. Un vers de 6 syllabes est un hexasyllabe.

Lorsqu'un mot fini par e et que le mot suivant commence par une voyelle ou un h muet, le e n'est pas prononcé de manière générale. Il est important de considérer cela dans le décompte des syllabes.

  • Un vers d’une syllabe est appelé monosyllabe.
  • Un vers de deux syllabes est appelé dissyllabe.
  • Un vers de trois syllabes est appelé trissyllabe.
  • Un vers de quatre syllabes est appelé tétrasyllabe.
  • Un vers de cinq syllabes est appelé pentasyllabe.
  • Un vers de six syllabes est appelé hexasyllabe.
  • Un vers de sept syllabes est appelé heptasyllabe.
  • Un vers de huit syllabes est appelé octosyllabe (le plus populaire au Moyen Âge).
  • Un vers de neuf syllabes est appelé ennéasyllabe.
  • Un vers de dix syllabes est appelé décasyllabe.
  • Un vers de onze syllabes est appelé indécasyllabe.
  • Un vers de douze syllabes est appelé dodécasyllabe ou alexandrin (le plus populaire à partir du XVIIe siècle).
  • Un vers de plus de douze syllabes est appelé vers libre.

Dans le contexte de la poésie, pied est un synonyme de syllabe. Un vers de 12 syllabes est aussi un vers de 12 pieds.

Rimes les plus courantes

En poésie, une rime pauvre ne reprend qu'un son (ami / joli : [i]), une rime suffisante a deux sons en commun (prise / mise : [iz]) et on parle de rime riche quand deux mots ont trois sons ou plus en commun (cheval / carnaval : [val]). Il faut bien compter les sons (et non les lettres ou syllabes).

En poésie française, une rime est dite féminine si elle se termine par un e muet (bille / quille ou mémoire / boire) et masculine si elle se termine par n'importe quel autre son (maison / canon ou rat / opéra). Les poèmes classiques alternent souvent les rimes féminines et masculines.

Rimes plates : AABB

En poésie française, on parle de rimes plates, ou rimes suivies, lorsque deux vers qui se suivent riment (AABB).

Par exemple :

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur

Rimes embrassées : ABBA

En poésie française, on parle de rimes embrassées lorsque les vers du milieu riment et sont encadrés par des vers qui riment ensemble (ABBA).

Par exemple :

J'ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté ;
J'ai perdu jusqu'à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Rimes croisées : ABAB

En poésie française, on parle de rimes croisées, ou rimes alternées, lorsque les rimes sont construites en alternance (ABAB).

Par exemple :

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Exemples récapitulatifs

Le dormeur du Val

Le dormeur du Val d'Arthur Rimbaud Rimbaud est un sonnet en alexandrins composé de deux quatrains suivis de deux tercets. Les deux quatrains ont des rimes croisées (ABAB et CDCD), tandis que les tercets sont composés d'une rime plate (EE) suivie de rimes embrassées (FGGF).

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Demain, dès l'aube

Demain, dès l'aube de Victor Hugo est composé de trois quatrains en alexandrins avec des rimes croisées (ABAB, CDCD et EFEF).

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Autres définitions

L'allitération est une figure de style qui consiste en la répétition d'une consonne ou d'un groupe de consonnes (son consonantique) dans des mots qui se suivent. Par exemple : "Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?"

L'assonance est une figure de style qui consiste en la répétition d'un même son vocalique (son qui provient de voyelles) dans une phrase. Par exemple : "Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant."

L'anaphore est une figure de style qui consiste à répéter le même terme au début de chaque vers (ou de chaque phrase). Cela crée un effet d'insistance, de renforcement ou de symétrie.

La comparaison, la périphrase (remplacement d'un mot par une définition imagée), l'allégorie (idée abstraite décrite par une image concrète) et la métaphore (analogie permettant de comparer deux éléments) sont des figures de styles très utilisées en poésie. Elles permettent de créer des images.

L’hémistiche représente la moitié du vers (la position médiane du vers). Ce terme est principalement utilisé dans le cas d'un alexandrin où il se trouve entre la sixième et la septième syllabe. Par exemple : "Il dort dans le soleil, | la main sur sa poitrine".

La césure correspond à une pause ou à un arrêt dans un vers après une syllabe accentuée. Elle est théoriquement suivie d'un repos. Par exemple : "Tranquille. | Il a deux trous rouges au côté droit." Lorsque la césure est au milieu du vers, il s'agit d'un hémistiche.

Le rejet est un groupe de mots en début de vers qui viennent terminer le vers précédent. Le rejet ne doit pas comporter plus de mots que le groupe auquel il appartient. Le contre-rejet est un mot ou groupe de mots placés en fin de vers qui commencent grammaticalement le vers suivant.

On parle d'enjambement lorsqu'une proposition s'étend sur deux vers.

Le nombre de syllabes de certains mots peut varier, notamment lorsque deux voyelles se suivent (par exemple lion). On parle de diérèse si on sépare le son en deux syllabes (li/on), ce qui donne un effet d'insistance. À l'inverse la synérèse unit les deux syllabes (lion).

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann