CHARLES ce fut, le premier de ce nom,
(Celuy qu'on dict le Grand en son surnom)
Qui France fit plus grande qu'ell' fut oncques,
Luy estant Roy : ny autre Roy quelconques
Depuis son temps, autant ne l'embellit,
De Loix, d'Autels, d'Ars, d'Armes que le dict
CHARLES premier. Et voicy CHARLES ores
Neuviesme apres, au temps duquel encores
France doit estre en ses biens les plus grands,
Ayant vaincu tant dehors que dedans
Ses ennemis : si le Neuf est le nombre
Jusques auquel accroist tout ce qu'on nombre,
Car Grec, Latin, François le nombre Neuf
Est ainsi dict, pource qu'il rend tout neuf.
Ainsi voit on jusques à neuf mois croistre
Le fruict au ventre, avant qu'il puisse naistre
Enfant parfaict, par meur enfantement.
La France aussi son meur accroissement
Prendra sous vous CHARLES Roy novenaire,
Car vostre Neuf fera son Neuf parfaire.
Demandez vous, en quel an estre doibt,
Que Dieu fera que mon sort parfait soit ?
C'est cest an cy neuviesme, que de France
CHARLES neuviesme accomplit l'excellence.


Jean Dorat

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi