Dieu protège la Belgique !


Salut, jours solennels, salut, grande semaine
Que, sous un chaud soleil, septembre nous ramène,
Le front ceint de lauriers entrelacés de fleurs,
Plus doux que dans ces temps, chers à notre courage,
Où, sur leur robe d'or, livrée aux vents d’orage,
Le sang de nos Martyrs coulait avec nos pleurs !

Propice à tous nos vœux, la Liberté chérie
A d’un baiser divin ranimé la Patrie,
L'a prise dans ses bras, réchauffée en son sein,
A calmé ses douleurs, a guéri ses blessures,
De son front chaste et noble essuyé les souillures,
Et vers un Roi nouveau conduite par la main,

Radieuse, superbe, un peu sauvage encore,
Portant avec fierté son voile tricolore,
D’une senteur de poudre inondant le chemin,
Et, sous l’œil étonné de l’Europe jalouse,
Le Prince en s’inclinant l’a prise pour épouse,
Et les peuples joyeux ont scellé leur hymen.

Christ ! qui du haut des cieux contemples nos conquêtes,
Qui bénis nos travaux, qui souris à nos fêtes,
O protège, à ton tour, cette sainte union !
Du trône nuptial écarte tout orage,
Que sa sagesse éclaire et que ta force ombrage
La Patrie et le Roi de notre adoption !


Théodore Weustenraad

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.