(Traduit du Russe, de la comtesse Ropstochin.)

Mon Dieu ! toi qui sais tout, oh ! ne m'ordonne pas
D'atteindre aux sombres jours de la froide vieillesse ;
De voir mon corps s'user, et tomber pièce à pièce,
Et la destruction me gagner pas à pas ;
D'être un morne objet d'épouvante,
Ou qu'on suit d'un regard moqueur ;
D'assister enfin, moi vivante,
Aux funérailles de mon cœur !

Grâce ! ne permet pas, mon Dieu ! que je survive
À l'espérance fugitive,
Aux illusions, mon trésor.
Grâce ! qu'avant la nuit mes paupières soient closes,
Tandis que le sourire encor
Effleurera mes lèvres roses !

Je ne veux point peser ma vie au poids des ans ;
La mesurer au cours des heures prolongées ;
Je veux seulement, Dieu des âmes affligées,
Après tant de désirs et de rêves cuisants,
Connaître ce bonheur, qu'un vague espoir devine ;
Voir s'épanouir un seul jour,
Dans toute sa beauté, la fraîche fleur divine
De la jeunesse et de l'amour !

Je veux, un seul été, m'enivrer de délice
Dans la coupe mortelle ;... il faut
Que mon rêve céleste ici-bas s'accomplisse...
Et puis, mon Créateur, rappelle-moi, là-haut,
Où, parmi les soleils, tes magnifiques sables,
Je serai, si tes bras ne me font pas défaut,
Un des esprits impérissables !...

Là-haut, où, quand les temps comme un torrent ont fui,
L'éternité s'allonge, à soi-même pareille ;
Où, — prodige adorable ! — on ne devient pas vieille.
Où le plaisir n'est point le père de l'ennui ;
Là-haut, où rien ne se passe, où rien n'est infidèle ;
Où les félicités, les amours n'ont point d'aile,
Où demain ne doit plus menacer aujourd'hui.


Émile Deschamps

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann