Qui a nombré, quand l'astre, qui plus luit,
Jà le milieu du bas cercle environne,
Tous ces beaux feux, qui font une couronne
Aux noirs cheveux de la plus claire nuit,

Et qui a su combien de fleurs produit
Le vert printemps, combien de fruits l'automne,
Et les trésors, que l'Inde riche donne
Au marinier, qu'avarice conduit,

Qui a compté les étincelles vives
D'Etne, ou Vésuve, et les flots, qui en mer
Heurtent le front des écumeuses rives,

Celui encor d'une, qui tout excelle,
Peut les vertus, et beautés estimer,
Et les tourments, que j'ai pour l'amour d'elle.


Joachim du Bellay

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi