Sonnet LXX.

Si Pirithois ne fût aux enfers descendu,
L'amitié de Thésée serait ensevelie,
Et Nise par sa mort n'eût la sienne ennoblie,
S'il n'eût vu sur le champ Euryale étendu :

De Pylade le nom ne serait entendu
Sans la fureur d'Oreste, et la foi de Pythie
Ne fût par tant d'écrits en lumière sortie,
Si Damon ne se fût en sa place rendu :

Et je n'eusse éprouvé le tienne si muable,
Si fortune vers moi n'eût été variable.
Que puis-je faire donc, pour me venger de toi ?

Le mal que je te veux, c'est qu'un jour je te puisse
Faire en pareil endroit, mais par meilleur office,
Reconnaître ta faute et voir quelle est ma foi.


Joachim du Bellay

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Plus de Poésie Gratuite sur Poetica Mundi

- Coloriage et écriture créative : Profitez des bienfaits de ces activités.
- Livres numériques : Anthologies et recueils célèbres.
- Poésie à encadrer : Poèmes à imprimer.
- Newsletter : Poèmes par e-mail.
- Poetica Mundi sur YouTube et Instagram.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !

Blogueur et amateur de poésie, je suis heureux de pouvoir partager notre belle poésie française avec mes lecteurs. Qu'elle fasse partie de votre quotidien comme elle fait partie du miens et vous apporte de la détente et de la joie.
Johann - Poetica Mundi