S'il est vrai que le ciel ait sa course éternelle,
Que l'air soit inconstant, la mer sans fermeté,
Que la terre en hiver ne ressemble à l'été,
Et que pour varier la nature soit belle ;

S'il est vrai que l'esprit d'origine immortelle,
Cherchant toujours d'apprendre, aime la nouveauté,
Et si même le corps, pour durer en santé,
Change avec les saisons de demeure nouvelle ;

D'où vient qu'étant forcé par la rigueur des cieux
À changer, non de cœur, mais de terre et de lieux,
Je ne guérisse point de ma vive pointure ?

D'où vient que tout me fâche et me déplaise tant ?
Hélas ! c'est que je suis seul au monde constant
Et que le changement est contre ma nature.


Philippe Desportes

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann