Pendus, égorgés, empoisonnés,
Voici la foule des suicidés :
Le chemin se hérisse, il a la chair de poule.

Poignardés, noyés, précipités,
Brisés par les roues du train,
Suicidés vous n'avez pas gagné.

Vous avez perdu
Frères ! Frères perdus
Qui donnez le mauvais exemple.

1936


Robert Desnos

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.