Quel est ce Monstre horrible, et sans Chair, et sans Yeux,
Qui d'une Faus armé, grans et petits menace
Et qui, d'un pié superbe, également terrasse,
Et le riche, et le pauvre, et le jeune, et le vieus ?

Chrétien, voy sans horreur cet objet odieus :
Voy, sous son Masque affreus, de ton Sauveur la Face,
Voy, dans sa dure Main des nouvelles de Grace,
Et, sous son Manteau noir, la Lumière des Cieus.

L'inevitable coup de sa Faus meurtriere
Termine, avec tes jours, ta penible Carrière ;
Et fait voler ton Ame au Séjour de la Paix.

Ainsi, le Châtiment, dont l'Ofense est suivie,
Porte un vieus nom, contraire à ses nouveaus effets ;
La Mort n'est, maintenant, qu'un Passage à la Vie.


Laurent Drelincourt

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann