A.
Femmes, pour revêtir ce corps dans le tombeau
Avez-vous su tisser un linceul assez beau ?

B.
Avec un soin pieux nous l’avons embaumée,
Cette morte qui fut pour nous la sœur aimée.

A.
Joignez les mains, priez pour l’âme qui s’enfuit,
Et s’éloigne, très triste et seule, dans la nuit…

B.
Nous pleurons sur la mort de celle qui fut belle
Et pour qui nous tramons ce linceul de dentelle…

A.
Prouvez-lui votre amour et votre loyauté
En servant dans la mort sa dernière beauté !

B.
Tissons pour cette morte adorable et chérie
Un voile comparable au voile de Marie…

A.
Disposez avec art ses cheveux sur son front,
Sachant qu’à votre tour d’autres vous pareront.

B.
Nous cueillons, en pleurant, les tristes asphodèles…
Dieu bienfaisant, donnez à cette âme des ailes !


Renée Vivien

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.