Bienvenue sur la page de Poetica Mundi consacrée aux recueils de poèmes de Victor Hugo. Vous y trouverez des liens vers le texte intégral de toutes ses œuvres.

Poète, romancier et dramaturge français du XIXe siècle, Victor Hugo est un incontournable de la poésie française. Né en 1802 et mort en 1885, il est la figure de proue du Romantisme mais s'illustre dans tous les genres.

Deux évènements très importants viendront influencer sa carrière littéraire : l'exil à cause son opposition à Louis-Napoléon Bonaparte, et le deuil suite à la mort de sa fille, Léopoldine.

Suivez mes aventures poétiques sur Instagram, YouTube et Tiktok, ou recevez mes poèmes en avant-première par courrier en vous abonnant à Poésie Postale.

Odes et Ballades (1828)

Le recueil Odes et Ballades, publié en 1828, est le premier recueil de Victor Hugo. Il regroupe des poèmes de jeunesse qu’il a composés depuis 1818. Ces premiers vers du grand Hugo sont très intéressants à lire en cela qu’ils permettent de faire connaissance avec un génie précoce, encore attiré par la Monarchie, et orienté vers le Catholicisme.

Force est donc de constater comme il évolue par la suite. Pour autant, il ne renie pas ces poèmes ; au contraire, il en préface 6 éditions, jusqu’en 1853, pendant son exil à Jersey.

Texte intégral d'Odes et Ballades

Les Orientales (1829)

Quand ce recueil est publié, Hugo n’a que 27 ans. Pourtant, on y retrouve une grande maturité poétique. Le poète travaille les mots et les idées pour donner une vision libérée de l’art à travers de magnifiques tableaux orientaux.

Mais le vent politique souffle déjà pour le jeune Hugo qui prend parti pour 2 entités incarnant pour lui la liberté : Napoléon 1er, et la Grèce, en pleine guerre d’indépendance contre l’empire Ottoman.

Texte intégral de Les Orientales

Les Feuilles d’Automne (1831)

Les Feuilles d’Automne est un petit recueil de 40 poèmes écrits par Victor Hugo avant ses 30 ans. Pourtant les vers qu’il contient sont ceux d’une personne déjà très mature. Devenu l’homme de la famille à la mort de son père, Hugo médite sur la fuite du temps et la vieillesse qu’il voit poindre à l’horizon.

Ce recueil laissant une part importante au souvenir est l’occasion pour le poète d’évoquer sa mère, sa jeunesse, mais aussi l’Empereur ou encore son amour des enfants.

Texte intégral de Les Feuilles d’Automne

Les Chants du Crépuscule (1835)

Publié en 1835, le recueil Les Chants du Crépuscule est une œuvre de contrastes. En effet, le crépuscule mentionné serait celui de l’âme qui se trouverait à un croisement des chemins, entre espoir et déchéance. Aussi, les poèmes sont-ils tantôt porteurs de cet espoir, bientôt déçu, tantôt mélancoliques, mais avec des élans positifs.

Les thèmes du recueil passent de l’amour de la femme, au chant de l’épopée napoléonienne ; on y voit également naître l’intérêt de Victor Hugo pour les basses classes. Ce recueil, moins apprécié que les plus grands du poète, n’en mérite pas moins le détour.

Texte intégral de Les Chants du Crépuscule

Les Voix Intérieures (1837)

Le recueil Les Voix Intérieures de Victor Hugo, constitué de 32 poèmes, est publié en 1837. C’est un recueil charnière, qui témoigne d’un tournant dans la poésie d’Hugo. Si ses vers restent classiques et sages, sa vision politique s’affine, et il s’intéresse de plus en plus à la misère sociale.

Ses thèmes caractéristiques restent présents dans ce recueil : l’amour, la nature, Dieu, mais l’on sent que sa voix, un temps passionnée par l’épopée napoléonienne, se mue en celle d’un pédagogue, critique et éclairé.

Texte intégral de Les Voix Intérieures (1837)

Les Rayons et les Ombres (1840)

C'est en 1840, avec le recueil Les Rayons et les Ombres, que Victor Hugo prend pleinement conscience de sa mission de poète guide. Il entreprend donc d’éclairer le peuple grâce à ses poèmes et de former une œuvre pour fédérer l’humanité.

Il dépasse alors ici les querelles politiques et s’intéresse plutôt aux grands thèmes que sont la vie, la mort, la nature, Dieu, la joie, la mélancolie, ou pour résumer : les piliers de l’existence.

Texte intégral de Les Rayons et les Ombres

Les Châtiments (1853)

Le langage est une arme. Et quelle arme lorsque Victor Hugo la manie ! À la suite du coup d’État de Louis Napoléon Bonaparte, Victor Hugo s’exile, et rédige les poèmes du recueil Les Châtiments pour condamner le nouveau Napoléon. Il veut porter la voix du peuple contre le tyran, et même se faire l’intermédiaire de Dieu pour châtier Napoléon III.

Avec ce recueil satirique, s’opère un tournant complet dans la poésie de Victor Hugo. Les vers que l’on y lit sont politiques, et finement tournés : un régal, même 170 ans après !

Texte intégral de Les Châtiments

Les Contemplations (1856)

Les contemplations est d'abord un recueil autobiographique. Il s'agit, selon les paroles du poète, des "mémoires d'une âme". Il est donc nécessaire qu'y foisonnent les thèmes liés au souvenir, comme la jeunesse, l'amour et la nostalgie que ressent le poète lorsqu'il regarde en arrière.

On trouve dans les Contemplations le thème de la mort et du deuil. La fille de Victor Hugo est effectivement morte noyée en 1843. Le poète s'efforce de trouver du réconfort dans la foi, et essaye également de communiquer avec sa fille par ses poèmes, notamment dans la section Pauca Meae.

Le recueil des Contemplations paraît en 1856 alors qu'Hugo, en exil politique à Guernesey, n'est plus le bienvenu dans la France de Napoléon III qu'il critique durement et de l’opposition duquel il est l’un des chefs de file. Le livre est donc contraint d'être édité par un éditeur Belge.

Texte intégral de Les Contemplations

Les Chansons des Rues et des Bois (1866)

Les Chansons des Rues et des Bois de Victor Hugo est le parfait recueil poétique pour prendre une grande inspiration et échapper aux contraintes de la vie moderne. Le poète nous conduit dans une nature riche et parfois mythologique où se côtoient des créatures surnaturelles au détour d’un bosquet.

C’est avec une langue fraîche, en quatrains et souvent des mètres impairs qu’Hugo propose à son lecteur cette promenade plaisante. La seconde partie du livre le ramènera toutefois dans une morale religieuse mêlée d’idées politiques un peu plus rigoureuse.

Texte intégral de Les Chansons des Rues et des Bois

L'Année Terrible (1872)

Victor Hugo rentre en France en 1870 après 20 ans d’exil. Seulement, même si la république vient de remplacer le second empire après la défaite de la bataille de Sedan, ce n’est pas dans un pays apaisé que Victor Hugo fait son retour.

En effet, c’est une guerre civile que s’apprête à connaître Paris avec la Commune qui gronde. Ce sera le sujet du recueil L’Année Terrible, dans lequel le poète décrit avec passion et talent les blessures subies par la France d’Août 1870 à Juillet 1871.

Texte intégral de L'Année Terrible

L'Art d'Être Grand-Père (1877)

Victor Hugo n’a, dans sa vie, eu que peu d’occasions de se réjouir. Il a connu plusieurs fois l’exil, il a connu le deuil successif de deux de ses enfants, Léopoldine et Charles, et cela a pu donner lieu à des poèmes bien sombres.

Heureusement, ses petits-enfants sont là. Et Victor Hugo ne s’est jamais caché d’aimer les enfants. On le disait même permissif avec eux. Dans le recueil L’Art d’Être Grand-Père, il raconte avec passion ses moments avec ses petits-enfants, George et Jeanne, et pour le lecteur, c’est un bonheur de le lire heureux et serein.

Texte intégral de L'Art d'Être Grand-Père

Les Quatre Vents de l'Esprit (1881)

Les Quatre Vents de L’Esprit, c’est le recueil final de Victor Hugo, si l’on exclut la dernière série de La Légende des Siècles. Ce magnifique recueil est l’occasion pour lui de revenir sur l’ensemble de son expérience en tant que poète et d’essayer de synthétiser son art et son évolution en quatre parties, en quatre vents. 

Chacune des 4 parties du recueil prend pour titre et thème l’un des grands registres dans lesquels Victor Hugo s’est illustré : la satire, le drame, le lyrisme et l’épique. C’est le travail d’une vie présenté au lecteur en un ouvrage.

Texte intégral de Les Quatre Vents de l'Esprit

La Légende des Siècles (1859 - 1883)

L’œuvre monumentale de Victor Hugo, c’est La Légende des Siècles. Une grande épopée poétique retraçant l’Histoire du monde en la mêlant à celle de la France. Un texte salué par la critique, et dont Baudelaire dira qu’elle était la seule épopée moderne possible.

Le travail de La Légende des Siècles s’étale sur plus de 20 ans et commence lors de l’exil de Victor Hugo. C’est sûrement l’un des textes les plus complets du poète, entre Histoire, Religion et Légendes. Un texte qui parachève d’octroyer une figure titanesque à cet immense poète français.

Texte intégral de La Légende des Siècles

La Légende des Siècles, Les Châtiments et Les Contemplations font partie de notre sélection des œuvres incontournables de Victor Hugo.

Vous aimez Victor Hugo ? Découvrez notre sélection de ses plus beaux poèmes.

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.