Tristesse (1840) est un des plus beaux poèmes d'Alfred de Musset et un des plus célèbres. Ce sonnet romantique et lyrique en octosyllabes fait référence à la perte d'un passé idéalisé, ayant laissé place à la tristesse et à la solitude, mais qu'il voudrait reconquérir par la pensée et la foi.

J'ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté ;
J'ai perdu jusqu'à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j'ai connu la Vérité,
J'ai cru que c'était une amie ;
Quand je l'ai comprise et sentie,
J'en étais déjà dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle,
Et ceux qui se sont passés d'elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu'on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d'avoir quelquefois pleuré.

 

Alfred de Musset

Ce poème fait partie de notre sélection des plus beaux poèmes du 19e siècle et de celle des 15 plus beaux poèmes de l’histoire.

Découvrez les autres plus beaux poèmes d'Alfred de Musset.

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.